0033 (0)1 84 800 400 devis@chirurgiedusein.net

Malgré les nombreux traitements épargnant les seins désormais disponibles pour le cancer du sein, près d’un tiers des patientes atteintes d’un cancer du sein doivent subir une ablation du sein (mastectomie). La possibilité d’une reconstruction dépend de la localisation et de la taille de la tumeur et de l’état des tissus restants. L’éducation et le conseil en matière de reconstruction mammaire ont lieu avant la mastectomie, afin que des décisions éclairées puissent être prises concernant la reconstruction.

Qu’est-ce que la chirurgie de reconstruction mammaire ?

Grâce aux progrès de la chirurgie de reconstruction mammaire, de nombreuses femmes ayant subi une ablation du sein choisissent de faire reconstruire leur(s) sein(s). Même si les traitements médicaux, chirurgicaux et de radiothérapie contre le cancer du sein ont augmenté le nombre de procédures de préservation du sein disponibles, près d’un tiers des patientes atteintes d’un cancer du sein doivent encore subir une mastectomie, c’est-à-dire l’ablation du ou des seins. En outre, d’autres femmes subissent une ablation du ou des seins en raison d’autres maladies.

La chirurgie de reconstruction mammaire consiste à créer un monticule mammaire qui se rapproche le plus possible de la forme et de l’apparence du sein naturel.

L’objectif de la chirurgie reconstructive est de créer un monticule mammaire qui correspond au sein opposé et d’obtenir une symétrie. Si les deux seins ont été retirés, l’objectif de la chirurgie reconstructive est de créer des monticules mammaires de la même taille que les seins naturels de la patiente.

chirurgie de reconstruction mammaire

Quels sont les critères pour une chirurgie de reconstruction mammaire ?

En général, toutes les femmes subissant une mastectomie sont candidates à une reconstruction mammaire immédiate ou différée. Cependant, il existe des critères permettant de sélectionner les meilleures candidates à l’intervention :

  • La taille et la localisation du cancer – qui déterminent la quantité de peau et de tissus à retirer lors de la mastectomie – sont des facteurs primordiaux lors de la recommandation d’une reconstruction.
  • Si les tissus ont été endommagés par la radiothérapie ou le vieillissement, et ne sont pas suffisamment sains pour supporter la chirurgie.

Les autres considérations sont les suivantes :

    • le potentiel de complications
    • les désirs de la patiente
    • la quantité de tissu retiré du sein
    • la santé des tissus au site d’opération prévu
    • la présence ou non d’une radiothérapie dans le traitement
    • l’état de santé général et le physique de la patiente
    • les antécédents médicaux
    • les maladies coexistantes
    • les autres facteurs de risque tels que les maladies cardiaques, le diabète sucré, le tabagisme et l’obésité.