Qui est éligible à une réduction mammaire ?

Avoir une poitrine généreuse est toujours synonyme de féminité et de séduction. La taille, le tour de poitrine et le volume varient d’une femme à une autre et apportent plus ou moins une satisfaction. Pour parvenir aux idéaux de beauté, plusieurs femmes passent par l’augmentation ou la reduction mammaire.

Toutefois, une grande poitrine peut être cause de complexes de gêne à s’habiller à sa guise mais surtout physiologiques. En effet, un grand volume des seins peut causer d’énormes douleurs au dos, aux lombaires et aux épaules.

Avant de penser subir une réduction mammaire, il est préférable de consulter un médecin ou encore réellement se poser les bonnes questions.

Avez-vous ces problèmes ?

Avoir une poitrine volumineuse est souvent recherché par un grand nombre de femmes. Entre les augmentations mammaires par pose d’implants ou par injection de graisse autologue, parvenir à un idéal est souvent subjectif. Tout dépend de la corpulence de la patiente, de son désir et de la faisabilité de l’intervention.

Néanmoins, le contraire ne peut pas se faire sur un coup de tête, l’action de diminuer la taille de ses seins doit tenir en compte d’autres facteurs.

  • Est-ce vraiment la cause de votre inconfort pour vous habiller, dormir, courir, et tout simplement marcher ?
  • Les problèmes au dos et aux épaules sont vraiment dû à la taille et le poids de vos seins ? Pour répondre à ces questions, il est impératif de voir un médecin qui saura détecter la cause du problème.
  • A cause du poids des seins, la femme se trouve souvent avec des traces profondes des bretelles du soutien-gorge sur les épaules.
  • Un malaise généralisé aussi bien psychologique que physiologique.

Mais hormis le fait que l’hypertrophie mammaire cause des problèmes dorsaux, la raison derrière le recours à une réduction mammaire peut être due à la volonté d’avoir un corps homogène. En plus, pour pratiquer du sport, avoir une grosse poitrine, ce n’est pas l’idéal mais c’est aussi très gênant.