La nostalgie de grossesse

lifting seins tunisie

Pour certaines femmes la grossesse est une période inoubliable pendant laquelle un être vivant a évolué et a été accueilli dans son utérus. Même si elle comporte son lot de malaises, de gonflement de nausées et de douleurs elle reste tout de même une période magique.

La grossesse est un moment de partage dans le vrai sens du terme de la mère avec son bébé. Elle partage avec lui son corps, son sang et toutes ses émotions.

La croissance du bébé

Pendant la croissance du fœtus, la future mère connait des chamboulements physiques et psychiques. Son corps évolue (le ventre, les seins et les jambes sont affectés), ses sentiments aussi, elle peut passer d’un fou rire à une crise de larmes inexpliquée.

L’attente se fait parfois longue, une impatience et un désir de découvrir son bébé grandissent au fur et à mesure que la grossesse avance. Le bébé grandit de jour en jour et le corps de la donneuse de vie continue aussi de changer pour accompagner l’évolution fœtale et utérine.

Les modifications corporelles de la future maman

Les évolutions physiques continuent aussi après l’accouchement et le ventre ne retrouve sa forme qu’après une longue période et une excellente hygiène de vie.

Les seins sont de plus en plus sollicités avec l’allaitement et connaissent parfois une ptôse mammaire nécessitant dans certains cas une correction du relâchement des seins par une chirurgie esthétique dite le lifting des seins. Mais cette intervention ne peut être faire qu’après un temps de repos d’une année après avoir terminé d’allaiter son enfant. Si après la fin de la lactation les seins perdent beaucoup de leur volume et la peau n’arrive pas à se rétracter, le lifting devient alors la solution idéale pour retrouver une poitrine ferme.

Une fois le bébé pousse ses premiers cris, la maman est certes aux anges mais regrette un peu la période pendant laquelle elle était au calme avec bébé bien au chaud dans son utérus. Il existe des cas de forte dépression post accouchement. Mais heureusement que ces cas ne sont pas nombreux et que les mamans dépassent rapidement cette phase d’angoisse. Le baby blues est souvent manifesté par un trouble émotionnel qui n’a pas pas d’incidence sur la relation mère fils et se dissipe assez rapidement.