Le macrolane n’est plus utilisé pour l’augmentation du volume mammaire

Encore utilisé pour augmenter le volume des fesses, le macrolane n’est pas une substance nocive et dangereuse pour la santé. Selon les rapports de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) qui est devenue l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), le macrolane n’est pas dangereux. Puisque toutes les structures hospitalières tunisiennes suivent les normes européennes, elles s’engagent à bannir tous produits interdits par cette agence.

Pourquoi le macrolane n’est plus utilisé pour augmenter le volume de la poitrine ?

La seule raison qui explique sa non utilisation à la poitrine est à titre préventif. En effet, il risque de perturber les mammographies et ça rend la palpation des seins difficile lors des examens cliniques pour dépister un éventuel cancer du sein.

D’ailleurs le Macrolane est toujours autorisé pour l’augmentation du volume des mollets et des fesses.

Faut-il s’inquiéter pour celles qui l’ont déjà utilisé à la poitrine ?

Il ne faut pas s’alarmer, puisqu’il n’est pas dangereux pour la santé. De toute façon, il finit par se résorber puis disparaitre dans l’organisme dans un délais ne dépassant pas les 18 à 24 mois. Après cette période, si vous devez subir une mammographie, ou un examen de palpation, il suffit de préciser à votre radiologue ou gynécologue le traitement que vous avez eu et la date de votre injection.

Donc, en définitive, si vous voulez augmenter le volume de vos seins sans risquer d’altérer les tests de dépistage ou de diagnostics de n’importe quelle pathologie mammaire, il faut opter pour la pose d’implants ou le lipofilling.

Ce sont des solutions fiables et certifiées sans risques selon l’ANSM. Elles permettent d’obtenir une poitrine ferme tonique et sans aucun risque.