La densité mammaire en rapport avec le risque de cancer du sein

Les seins sont les mêmes chez les hommes et les femmes Jusqu’à la puberté. Au cours de la maturité sexuelle, le tissu mammaire d’une femme croît en taille et en quantité.

Les seins des femmes sont constitués de glandes mammaires ou de tissu glandulaire qui contiennent des cellules productrices de lait. Ils ont également un tissu conjonctif, qui comprend du tissu adipeux. Ces tissus constituent la forme des seins.

Les seins denses sont liés à un risque accru de cancer du sein. Des études montrent que les femmes ayant un tissu mammaire extrêmement dense courent un risque quatre à six fois plus élevé de contracter le cancer du sein que les femmes du même âge.

Qu’est ce que la densité des seins ?

La seule façon de savoir si vous avez des seins denses est à travers une mammographie qui montrera quels types de tissus prédominent dans vos seins. Les seins denses sont caractérisés par une insuffisance des tissus adipeux et plus de tissus glandulaires.

Toutefois, d’autres facteurs de risque du cancer du sein comprennent : l’âge, le tabac et la génétique. Si un membre de votre famille a des gènes associés au cancer du sein, tels que les gènes BRCA1 et BRCA2, vous pourriez être considérée comme étant à risque plus élevé.

La structure de la poitrine

La fonction biologique du sein est de produire du lait. La zone surélevée à l’extérieur est le mamelon qui est entouré par une peau de couleur plus foncée, appelée l’aréole.

A l’intérieur de la poitrine se trouve du tissu glandulaire, gras et conjonctif. Un système de ganglions lymphatiques, appelé la chaîne mammaire interne traverse le centre de la poitrine.

Le tissu glandulaire

Le tissu glandulaire consiste en un réseau complexe de structures conçues pour transporter le lait jusqu’au mamelon.

Cette partie glandulaire de la poitrine est divisée en sections appelées lobes. Dans chaque lobe se trouvent des bulbes plus petits, appelés lobules qui produisent du lait.

Le lait circule dans de petits conduits qui se rejoignent et se raccordent à des conduits plus gros conçus pour contenir le lait. Les conduits se terminent au mamelon.

Le tissu conjonctif

Le tissu conjonctif dans la poitrine fournit la forme et le soutien. Le tissu musculaire est présent autour du mamelon et des canaux, ce qui aide à presser le lait vers l’intérieur et l’extérieur du mamelon.

Il y a aussi des nerfs, des vaisseaux sanguins et des vaisseaux lymphatiques. Le tissu mammaire s’étend du sternum près du milieu de la poitrine jusqu’à l’aisselle.

Les vaisseaux lymphatiques du sein drainent l’excès de liquide et les protéines plasmatiques dans les ganglions lymphatiques.

Le tissu gras est le composant restant du tissu mammaire. Plus il y a de tissus mammaires adipeux, moins le sein est considéré comme dense.

Après la ménopause, les seins sont généralement composés plus de matières grasses que les autres tissus conjonctifs et glandulaires. C’est parce que le nombre de lobules diminue et rétrécit après la ménopause.