Augmentation mammaire bonnet C

chirurgie seins

Passer d’un bonnet A à un bonnet C est tout à fait possible et très demande par la gente féminine. Ce type de bonnet est généralement la prothèse la plus demandée pour une augmentation mammaire Tunisie.

Au cours d’un séjour médical en Tunisie, un grand nombre de patientes surtout françaises veulent échanger leur taille de bonnet de A à C.

Nécessité et besoin de vouloir ce type de prothèse

En effet, le bonnet A veut dire qu’on a une petite poitrine. C’est avoir un tour de poitrine de 80/85 avec une petite profondeur des seins. Ce genre de taille peut être gênant et pousser la femme à vouloir augmenter le volume des seins pour accroître leur féminité.

En effet, les seins sont la partie du corps la plus féminine. D’où l’intérêt de faire une augmentation mammaire bonnet C.  Le bonnet C, est le bonnet moyen des françaises. En tout cas, si vous allez acheter un soutien gorges en période de soldes vous trouverez que cette taille est celle qui s’écoule le plus vite.

Rares sont celles qui ont un plus grand bonnet ou un plus petit. Mais cela sans compter sur la chirurgie esthétique. Que l’on ait un plus grand volume ou plus petit on peut toujours faire soit une augmentation soit une réduction mammaire. Pour converger toujours à cette taille de bonnet pour un look aussi naturel que possible pour coller au charme français qui n’aime pas les excès.

Comment est-ce possible ?

Il s’agit de faire des simulations avec votre chirurgien et des essayages de différents de tailles et types de prothèses pour bien savoir choisir. C’est en fonction de votre morphologie que votre chirurgien vous aidera à choisir ce qui vous convient et vous satisfasse.

Suite aux entretiens préopératoires, l’intervention est programmée pour la pose des implants mammaires. Lors de la période post-opératoire, vous aurez la sensation d’avoir les seins qui tirent mais c’est normal, c’est la peau qui est en train de s’étendre pour épouser les nouvelles formes (qui sont désormais plus volumineuses que les précédentes).